Limoges : quatre véhicules incendiés dans un parking fermé de l'agence régionale de santé

Au moins trois des quatre véhicules étaient siglés du logo ARS, mais aucune revendication n'a été trouvée sur les lieux. La piste criminelle est néanmoins privilégiée par les enquêteurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Quatre véhicules incendiés à Limoges, sur le parking fermé de l'agence régionale de santé. Image d'illustration. (JEAN-FRANCOIS BADIAS / MAXPPP)

Quatre véhicules ont été incendiés à Limoges dans la nuit de lundi à mardi dans un parking fermé de l'agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, a appris franceinfo de source proche du dossier mardi 18 janvier.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la piste criminelle est privilégiée. Le feu a démarré sur deux véhicules, a-t-on appris de source proche du dossier. Sur les quatre voitures, au moins trois véhicules étaient siglés du logo "ARS", indique France Bleu Limousin. La police judiciaire a été saisie dans la matinée et la police scientifique a effectué les premières constations sur place ce mardi matin, précise France Bleu.

Dans cette affaire, aucun tag ou message de revendication n'a été trouvé sur les lieux mais selon, une source policière à France Bleu Limousin, "le mouvement anti-vax ou anti-pass est une piste à explorer".

La façade du bâtiment de l'ARS est noircie par les fumées et les flammes. Le directeur de l'agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine doit rencontrer ses équipes de Limoges ce mardi après-midi. Un soutien psychologique a été mis en place avec l'aide du centre hospitalier Esquirol pour les agents qui le souhaitent.

L'agence régionale de santé précise que cet incident n’aura pas d’impact sur la poursuite des missions de service public qui lui sont confiées, en particulier sur les actions de dépistage et de vaccination en cours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.