La matière fécale, un nouveau traitement révolutionnaire ?

Aujourd’hui la matière fécale est de plus en plus utilisée pour soigner les malades. Par gélules, colonoscopie ou par des tubes passants pas le nez, les méthodes de transplantation sont diverses.

Le caca comme nouveau médicament, c’est une pratique très sérieuse qui pourrait sauver des vies. En France, la transplantation fécale est reconnue comme médicament depuis 2014. Le but est simple : rééquilibrer le microbiote intestinal, à savoir l’ensemble des bactéries qui vivent dans notre intestin.

Lorsque le microbiote vient à se dérégler, il joue un rôle dans le développement de maladies.

"Des maladies métaboliques, comme l’obésité, le diabète, des maladies liées à l’immunité comme par exemple la maladie de Crohn et également dans des maladies neuro-psychiatriques comme la dépression, l’autisme et probablement d’autres maladies", explique Harry Sokol, gastro-entérologue à l’hôpital Saint-Antoine de Paris.

Des méthodes d’administration variées

Les médecins sont donc capables de jouer sur ce microbiote pour obtenir un effet thérapeutique sur le patient. "Un des modes d’actions possible c’est la transplantation fécale. C’est-à-dire l’utilisation de selles d’un sujet sain que l’on va administrer au patient atteint de la maladie en question pour corriger les anomalies dans son microbiote", ajoute Harry Sokol.

Comme le souligne le gastro-entérologue, la transplantation fécale peut s’effectuer par deux grandes voies. "Soit par le bas, et donc à ce moment-là on utilise le plus souvent soit un lavement tout simple ou alors une coloscopie et c’est au cours de la coloscopie qu’on va administrer la solution fécale", précise-t-il.

De même, il est possible d’administrer la solution fécale par la voie haute, en introduisant un petit tuyau qui passe pas le nez du patient pour ensuite passer par l’estomac et finir au tout début de l’intestin.

Aujourd’hui, il y a des recherches actives concernant des gélules remplies de matières fécales congelées ou lyophilisées. Ces dernières portent des noms équivoques : "crapsules" ou "cacapsules".

Aujourd’hui la matière fécale est de plus en plus utilisée pour soigner les malades. Par gélules, colonoscopie ou par des tubes passants pas le nez, les méthodes de transplantation sont diverses.
Aujourd’hui la matière fécale est de plus en plus utilisée pour soigner les malades. Par gélules, colonoscopie ou par des tubes passants pas le nez, les méthodes de transplantation sont diverses. (Brut)