Cet article date de plus de six ans.

L'AP-HP veut réorganiser les 35 heures

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'AP-HP veut réorganiser les 35 heures
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris entame des négociations pour réorganiser le travail du personnel via un réaménagement des 35 heures. Reportage à l'hôpital Georges-Pompidou.

Pour contourner le casse-tête des 35 heures et les jours de RTT que les salariés ne peuvent pas prendre, la direction de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris veut généraliser une meilleure gestion des moyens dans les hopitaux publics parisiens.

"La plus grande difficulté, c'est d'arriver à préserver une organisation des soins et d'arriver à préserver une qualité des soins, une cohérence dans le parcours du patient avec cette gestion du temps de travail", explique Caroline Raison, cadre à l'Hôpital européen Georges-Pompidou.

1 million de jours de RTT stockés

Ici, les patients ne souffrent pas des 35 heures, mais c'est grâce au personnel soignant. Selon une infirmière, il est trop difficile de poser un jour de RTT. À tel point qu'en tout, ce sont un million de jours de RTT qui sont stockés sur les comptes épargne-temps des salariés, soit 25 jours par agent, selon l'AP-HP. Ce sont ces chiffres colossaux que la direction de l'AP-HP veut faire baisser, en améliorant l'organisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.