Hôpitaux : face au manque de personnel, les médecins s'inquiètent de l'arrivée de l'été

Publié Mis à jour
Hôpitaux : face au manque de personnel, les médecins sont inquiets avec l’arrivée de l’été
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Guéry, E. Bach, T. Souman, C. La Rocca, N. Fleury, T. Breton, D. Fossard, J. Chouquet - France 2
France Télévisions

L’hôpital est en souffrance face au manque de personnel. À l’approche de l’été, partout il manque des médecins et des infirmiers, mercredi 18 mai. Certains établissements envisagent de reporter les congés des soignants.

Des urgences sont fermées la nuit à Bordeaux (Gironde) faute de personnel. À Paris, un hôpital gériatrique met la clé sous la porte le temps des vacances. Les services hospitaliers sont au bord de la rupture partout en France à la veille de l’été. À l’hôpital de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône), un médecin est à plus de 50 patients par jour. Ils ne sont plus que 16 urgentistes alors qu’il en faudrait 30. Certains, épuisés par la crise sanitaire, ont jeté l’éponge.

Recruter un médecin étranger

Les médecins se sont donc réunis pour faire face à la crise. Une des solutions est de recruter un médecin étranger. "Il y a des pics au mois d’août où on a une augmentation qui va jusqu’à pratiquement 20% des entrées", déclare Jean-Luc Jouve, président de la commission médicale à Marseille. À Bordeaux, les urgences n’accueillent plus les patients la nuit. Il faudra désormais composer le 15 qui fera un filtrage. À Paris, les infirmières manquent dans un établissement gériatrique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.