Hôpitaux : des primes en Île-de-France pour attirer les infirmiers

Publié
Hôpitaux : des primes en Île-de-France pour attirer les infirmiers en Île-de-France
Article rédigé par
P-Y.Salique, N.Cohen, G.Darengosse, N.Sadok - France 3
France Télévisions

L'Agence régionale de santé d'Île-de-France verse des primes allant jusqu'à 7 000 euros aux infirmiers prêts à signer des CDD d'au moins six mois. Le but : pallier le manque de personnel dans les hôpitaux de la région.

C'est une prime en forme de SOS censée fidéliser les infirmiers franciliens. Un CDD à 3 085 bruts pour six mois, avec 4 000 euros de prime pour un contrat de six mois, et 7 000 pour neuf mois. Il s'agit de freiner le recours aux contrats courts, en intérim. "L'intérim doit être une solution ponctuelle. On fait cela pour stabiliser les équipes", indique Amélie Verdier, directrice générale de l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France. Les primes sont alléchantes, mais surtout injustes selon les syndicats "Cela démontre que les salaires ne sont pas à la hauteur pour le personnel de santé", souligne Cathy Le Gac, infirmière syndicaliste.

3 000 postes vacants

L'intérim est encore plus attractif avec des contrats très courts. Vitalis médical, une agence d'intérim spécialisée dans le médical, constate un afflux des demandes depuis 18 mois. De nombreux infirmiers ont quitté leur CDI pour s'inscrire en agence et "avoir un emploi du temps plus à la carte" notamment, explique Virginie Poulain. Selon l'ARS, 3 000 postes sont vacants en Île-de-France et 20% des lits sont fermés à cause des absences. L'offre de prime est valable jusqu'à la fin février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.