Pénurie de personnel à l'hôpital : "Mon seul combat, c'est de recruter et de fidéliser", promet Aurélien Rousseau

Le ministre de la Santé annonce mercredi la réouverture de "3 000 à 4 000 lits" d'hôpital d'ici la fin de l'année. "C'est un signal positif", d'après Aurélien Rousseau.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Aurélien Rousseau, ministre de la Santé, invité du 8.30 franceinfo le mercredi 29 novembre 2023. (FRANCEINFO)

À l'hôpital Necker-Enfants malades à Paris, où exercent les meilleurs spécialistes du pays, un cinquième des lits est fermé, a révélé Le Monde mardi 28 novembre. La cause : comme ailleurs, par manque de personnel. "Moi mon combat, mon seul combat si je puis dire, c'est de recruter et de fidéliser" du personnel dans tous les hôpitaux, promet Aurélien Rousseau, ministre de la Santé, invité de franceinfo mercredi 29 novembre, avec notamment la réouverture de "3 000 à 4 000 lits" d'ici la fin de l'année.

Selon lui, "il y avait un sujet de salaire", qui est aujourd'hui "en partie comblé" par les annonces de la Première ministre Elisabeth Borne à la fin du mois d'août dernier, notamment la rémunération de nuit des infirmiers et des aides-soignants majorée de 25 % et l'augmentation de 20 % de leur indemnité de travail le dimanche, à partir de janvier.

Aux yeux d'Aurélien Rousseau, face au "cercle vicieux terrifiant" de la pénurie de personnel qui fait peser tout le travail sur les équipes présentes, "on a une bonne nouvelle dans ce paysage qui est extrêmement tendu, c'est qu'on a les meilleures campagnes de recrutement de personnel paramédicaux" et même, "depuis dix ans, on rouvre des lits, notamment à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris". Le ministre annonce que "dès la fin de l'année, on va rouvrir 3 000 à 4 000 lits. C'est un signal positif"

Selon un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), près de 21 000 lits ont été fermés depuis 2017, en raison du manque de personnel et de la réorganisation de l'hôpital. En septembre dernier, la direction de l'AP-HP a bien annoncé la réouverture de 400 lits d'ici la fin de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.