Cet article date de plus d'un an.

Hôpital : les urgences saturées durant le week-end de la Saint-Sylvestre

Publié
Hôpital : les urgences saturées durant le week-end de la Saint-Sylvestre
Hôpital : les urgences saturées durant le week-end de la Saint-Sylvestre Hôpital : les urgences saturées durant le week-end de la Saint-Sylvestre
Article rédigé par franceinfo - C. Méral, D. Brignand, R. Chapelard, France 3 Amiens, France 3 Metz, G. Liaboeuf
France Télévisions
Les services d'urgences sont toujours aussi débordés, en ce début d'année 2023. Reportage à Amiens (Somme) et à Thionville (Moselle).

Un réveillon sous haute tension, aux urgences d'Amiens (Somme). Les patients ont afflué dans la nuit du samedi 31 décembre, avec une seule infirmière pour les accueillir. "On n'a pas le temps de prendre toutes les transmissions en même temps, en sachant qu'on est toute seule", confie Sophie Hocquet. Les urgences sont saturées. Il a fallu gérer 57 patients dans la soirée. 

Un manque d'effectif

Les soignants sont submergés. "Le patient qui est en premier de la file du 3B, il est arrivé à 13 heures. Il est 21 heures. Il n'a pas encore été vu", note Pauline Desbureaux, médecin urgentiste au CHU Amiens-Picardie. L'hôpital, comme les autres, est confronté au manque d'effectif, et fait face à une triple épidémie de grippe, de Covid-19 et de bronchiolite. Il devient donc difficile de trouver des lits. À Thionville, en Moselle, les urgences sont presque paralysées. Presque tous les infirmiers et les aides-soignants sont en arrêt maladie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.