VIDEO. Canicule : les hôpitaux de France en alerte

C'est du jamais vu. La canicule concerne la quasi-totalité de la France : 80 départements sont en alerte mardi 23 juillet. Dans de nombreuses communes, les services d'urgence ont été submergés d'appels.

Cette vidéo n'est plus disponible

Il fait 41°C à Cahors (Lot) mardi 23 juillet. Dans un des hôpitaux de la ville, un homme de 33 ans est venu consulter. Il travaillait en pleine chaleur sur une base de loisirs. La canicule se termine pour lui aux urgences et par un examen du coeur qui, heureusement, ne révèle rien de grave. Depuis le début de la matinée, au centre régulateur du 15, les appels pour des malaises se succèdent, sans discontinuer. Et il ne s'agit pas forcément de personnes âgées : "On a eu une gamine de 3 ans tout à l'heure sur une piscine. Une jeune dans une boutique de 29 ans, un homme de 55 ans. Tous les âges", détaille Stéphane Peyrony, médecin régulateur du Samu 46.

Un dispositif mis en place

Il n'y a pas de saturation des urgences pour l'instant, mais si la canicule devait durer, un dispositif est en place. "Renforcer éventuellement les équipes et chercher des lits pour hospitaliser rapidement les patients et pas emboliser les urgences", précise Thierry Debreux, médecin-chef des urgences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le service des urgences de l\'hôpital de Compiègne, pendant l\'épisode de canicule du mois de juin 2019.
Le service des urgences de l'hôpital de Compiègne, pendant l'épisode de canicule du mois de juin 2019. (DOMINIQUE TOUCHART / MAXPPP)