Agression à l'hôpital : des mesures de sécurité renforcées à Tourcoing

À l'hôpital de Tourcoing (Nord), le malaise persiste suite à l'agression du personnel par des proches d'un patient.

FRANCE 3

Impossible pour ce patient venu consulter aux urgences, d'être accompagné par son épouse, à Tourcoing (Nord). Cela fait partie des nouvelles règles de sécurité. Cette mesure a été prise suite à une violente agression par une dizaine d'accompagnantes mi-octobre. C'est une petite partie d'un dispositif de sécurité renforcé.

"Un vigile filtre les entrées"

"Il y a maintenant un vigile à la porte de l'hôpital qui filtre les entrées. Il y a aussi un vigile qui reste 24h/24 dans le service", explique le docteur Hacène Moussouni, chef du service des urgences. Si les violences physiques sont rares, les violences verbales, elles, sont courantes dans ce service situé dans une zone urbaine sensible. Pas d'insulte ce jour-là pour Laurie mais l'angoisse est toujours présente. Pour rassurer les équipes, le chef de service va organiser une formation d'autodéfense.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un couloir de l\'hôpital Trousseau de Tours (Indre-et-Loire), le 15 juillet 2007.
Dans un couloir de l'hôpital Trousseau de Tours (Indre-et-Loire), le 15 juillet 2007. (PASCAL MONTAGNE / HANS LUCAS / AFP)