14 juillet : les moments forts de l’hommage aux soignants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
14 juillet : les moments forts de l’hommage aux soignants
france 3
Article rédigé par
A-C. Hinet, A. Bard, J, Wiitenberg, N. Coadou, P. Caron, A. Morel, T. Mongellaz, D. Arzur, F. Cardoen - France 3
France Télévisions

Le 14 juillet 2020 a connu un format inédit : un défilé confiné sur la place de la Concorde, des militaires deux fois moins nombreux que d’habitude, et à côté d’eux, des blouses blanches.

À ces héros en blouse blanche, la patrie est reconnaissante. Place de la Concorde, mardi 14 juillet, un drapeau est déployé en l’honneur des médecins, infirmiers, aides-soignants. Ceux qui ont été au front, en première ligne face au coronavirus. Certains ne retiennent pas leur émotion. C’est à eux que le chef de l’État a voulu dédier ce 14 juillet si particulier.

1 300 invités d’honneur

"On a un surplus d’émotions, on a tous les souvenirs qui reviennent. C’était des moments très forts, très lourds, physiquement, psychologiquement. Maintenant, quand on fait le point, on a des équipes fatiguées", raconte Alexia Auzac, infirmière en Ehpad. À la tribune officielle, 1 300 invités d’honneur, dont Hakima Djemoui, qui a souhaité donner personnellement une lettre au président. "Mon mari est mort sur le front. J’ai expliqué qu’il y a avait un manque de matériel et de masques", relate-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.