Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Eric Toledano et Olivier Nakache racontent à "Envoyé spécial" les coulisses du film "Hors normes"

Sous le chapiteau de l'association théâtrale Turbulences !, qui travaille avec des personnes autistes, le tandem Nakache-Toledano évoque le tournage du film "Hors normes". Mais aussi la question de la prise en charge de l'autisme et, plus généralement, les bienfaits de la différence – "bousculer la norme", nous apprendre "le lâcher-prise"...

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Avant la diffusion d'un reportage consacré à la compagnie théâtrale de l'Oiseau-Mouche, qui fait travailler uniquement des comédiens en situation de handicap mental ou psychique, "Envoyé spécial" recevait les réalisateurs du film Hors normes, Olivier Nakache et Eric Toledano.

Le dernier film du tandem qui a signé Intouchables (plus gros succès du box-office en 2011) montre bien comment la société "détourne le regard quand il s'agit de ses enfants, ados ou adultes" atteints d'autisme, a rappelé Elise Lucet. Mais il suggère aussi qu'il existe d'autres solutions que l'hôpital psychiatrique (ou le placement en Belgique), quand "certaines personnes hors des clous", comme Stéphane Benhamou (fondateur de l’association Le Silence des justes), et Daoud Tatou, (créateur du Relais Ile-de-France), interprétés par Vincent Cassel et Reda Kateb, défrichent et innovent, expliquent les réalisateurs. 

Après avoir été présenté aux députés à l'Assemblée nationale, le film doit être montré à Emmanuel et Brigitte Macron le 29 novembre 2019. Qu'espèrent les réalisateurs en interpellant les politiques ? "On y va avec les médecins qui nous ont aidés, avec les patrons d'associations, on va un peu leur laisser la parole", promet Eric Toledano... qui attend aussi de "voir la réaction au sommet de l'Etat – c'est intéressant".

Les "Turbulents" et Benjamin Lesieur, le "Joseph" du film

Les deux invités ont aussi partagé des anecdotes de tournage. Ils ont souhaité que l'interview ait lieu sous le chapiteau de l'association théâtrale Turbulences !. C'est ici qu'ils ont découvert Benjamin Lesieur, le "Joseph" de Hors Normes, et qu'ils ont tourné certaines scènes. Pour rencontrer "ces personnalités un peu hors du commun" que sont la quarantaine de "Turbulents", ils ont commencé par animer un atelier de théâtre, explique Eric Toledano. "Dès la première seconde où on est entrés ici, raconte Olivier Nakache, on les a vus répéter une scène de danse, on les a vus vivre, parler, on les a rencontrés, et ça se retrouve dans le scénario." Benjamin, en particulier, "avec sa façon d'être bien à lui, a mis une couche de poésie sur le film".  

Faire jouer Benjamin dans un film, ses parents et ses éducateurs n'y croyaient pas trop, à cause des difficultés qu'il y aurait à le maquiller, à l'habiller. Mais "toutes ces barrières-là sont tombées très tôt au contact des équipes, de l'énergie qui se dégage d'un tournage", assure Eric Toledano... au point que sa mère leur a demandé de le prendre plus longtemps en se disant qu'il pourrait encore peut-être progresser. "C'est ça qui était magnifique : on a vu l'évolution, et on a vu le plaisir de Benjamin de jouer."

"Le cinéma a cette vertu, conclut Eric Toledano, d'attirer l'attention et de mettre un peu de lumière", de "transmettre les émotions" et "toucher" le public – dans leur cas, déjà 2 millions de personnes. 

Une interview diffusée dans "Envoyé spécial" le 28 novembre 2019.

Eric Toledano et Olivier Nakache racontent à \"Envoyé spécial\" les coulisses du film \"Hors normes\"
Eric Toledano et Olivier Nakache racontent à "Envoyé spécial" les coulisses du film "Hors normes" (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)