Jeux paralympiques de Rio : l'incroyable destin de Théo Curin

À seulement 16 ans, Théo Curin sera dans quelques jours aux Jeux paralympiques de Rio, en natation.

FRANCE 3

Il est sept heures du matin, le soleil se lève à peine dans la brume, Théo Curin, 16 ans, enchaîne déjà les longueurs. Benjamin de l'équipe de France de natation handisport, Théo n'a qu'un seul but, les jeux paralympiques de Rio (Brésil). "Parfois, on a un coup de mou, le matin quand on se lève, mais on pense à nos objectifs et c'est nos objectifs qui nous aide à nous lever", explique Théo. Cette motivation, le jeune nageur est allé la chercher au plus profond de lui-même.

Une rencontre

Amputé des quatre membres à six ans, après une méningite foudroyante, Théo n'a cessé de vouloir vivre comme les autres. Entouré d'une famille soudée, le jeune Théo fait l'admiration de ses parents. Les rencontres influent parfois sur le destin. Le déclic, Théo l'a eu en 2006, lorsqu'il prend contact avec un autre accidenté de la vie, Philippe Croizon. Homme de défi, lui aussi amputé des quatre membres, Croizon a traversé la Manche et relié les cinq continents à la nage, de quoi susciter l'admiration du jeune Théo. Le courant est passé immédiatement entre les deux nageurs.

Le JT
Les autres sujets du JT