Cet article date de plus de six ans.

Handicap : l'accessibilité des lieux publics repoussée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Handicap : l'accessibilité des lieux publics repoussée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les associations de personnes handicapées déplorent le report de l'échéance rendant obligatoire l'accès des lieux publics aux handicapés.

Pour les retardataires, une ordonnance ratifiée hier, mardi 21 juillet, prévoit de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics aux personnes handicapées. De trois à neuf ans en fonction de la structure à adapter.
Il avait fallu attendre 1975 pour que des logements adaptés aux personnes handicapées soient introduits dans les programmes de construction. 30 ans plus tard, en 2005, une nouvelle loi est votée, elle doit permettre une meilleure accessibilité aux handicapés dans les bâtiments et les transports notamment. Dix ans plus tard, on est encore loin du compte.

Les associations en colère

Aujourd'hui, 60% des établissements recevant du public ne sont pas aux normes. Albert Bessiève, restaurateur, fait partie des bons élèves. Moyennant 12 000 euros, il a fait installer une plate-forme amovible.
Les nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics aux personnes handicapées révoltent les associations. "On attend depuis 1975, c'est énorme", déplore Ghyslaine Martinat, membre du groupe accessibilité. Par rapport à ses voisins européens, la France est en retard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.