Droits : "L'objectif est d'améliorer le quotidien des personnes handicapées"

Jeudi 25 octobre, le Premier ministre a fait une série d'annonces pour simplifier l'accès aux droits pour les personnes atteintes de handicaps. Notre journaliste Simon Ricottier, sur le plateau de France 2, fait le point sur les nouvelles mesures.

Voir la vidéo
FRANCE 2

De nouvelles mesures ont été annoncées, jeudi 25 octobre, sur les droits civiques des personnes atteintes de handicaps. "Aujourd'hui, 300 000 personnes handicapées sont privées du droit de vote, ce sont des majeurs, souvent atteints de handicaps mentaux et psychiques", explique notre journaliste Simon Ricottier, sur le plateau de France 2. "Le Code civil va être modifié et, dès les élections municipales de 2020, ces personnes pourront voter, car c'est un droit inaliénable", précise notre journaliste. 

Le Parlement doit valider ces nouvelles mesures

Une autre annonce a été faite sur le mariage, car il ne serait pas toujours possible de se marier quand on est atteint d'un handicap, de même que se pacser ou divorcer. "Il faut l'autorisation d'un juge lorsque l'on est sous tutelle. Mais la loi va changer et ce ne sera bientôt plus le cas", rajoute le journaliste. "L'objectif est d'améliorer le quotidien des personnes handicapées et de leurs proches dans plusieurs domaines, comme dans l'éducation, l'accès aux soins et dans les transports", détaille notre journaliste. Le Parlement doit maintenant valider ces mesures. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne handicapée dans un bureau de vote à Evry (Essonne), le 6 décembre 2015. 
Une personne handicapée dans un bureau de vote à Evry (Essonne), le 6 décembre 2015.  (NICOLAS MESSYASZ / SIPA)