Cyclisme : un centre forme de jeunes handicapés mentaux au vélo

À l'INSEP, des formateurs s'occupent de former de jeunes handicapés mentaux au cyclisme. Un sport adapté qui leur permet de sortir de leur isolement. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO

À l'INSEP de jeunes handicapés sont formés au sport adapté. Cette pratique a été créée pour les athlètes ayant un retard mental. Ils peuvent ainsi pratiquer leur passion presque comme des cyclistes du Tour de France. Une manière de les aider à se sociabiliser. À 16 ans, Léo Collet, handicapé mental, démarre sa première course au pôle France de cyclisme adapté. L'équipe de cyclisme, composé de quatre coureurs, est encore plus motivée après la victoire de la Coupe du monde de foot. Une victoire qui les encourage pour leur prochaine course.

Des consignes simplifiées

Le sport est dit adapté, car pour faciliter leur pratique, les consignes ont été simplifiées. Dans l'ensemble, tout est mis en place pour les aider à gérer leurs efforts et les conditions de la route : vent, montées, tournants ainsi que les concurrents. Pour Léo, la pratique du vélo lui a permis de sortir de son isolement, d'aller vers les autres.

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (MAXPPP)