VIDEO. Congélation des ovocytes : des Françaises contournent l'interdiction en se rendant en Espagne

Le Comité consultatif national d'éthique a rendu son avis, très attendu, sur plusieurs questions liées à la procréation, mardi 27 juin. Des femmes réclament notamment la possibilité de congeler leurs ovocytes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À 35 ans, Caroline est célibataire et sans enfant. Elle a décidé de faire congeler ses ovocytes en Espagne pour mettre toutes les chances de son côté le jour où elle souhaitera avoir un bébé. Congeler ses ovocytes est interdit en France, sauf en cas de maladie. Mais c'est légal en Espagne. Caroline est seule depuis sa rupture. À 35 ans, ses chances d'être enceinte diminuent rapidement. Elle a trouvé les coordonnées d'une clinique espagnole sur internet.

Une stimulation hormonale

Congeler ses ovocytes, c'est une épreuve qui commence par une stimulation hormonale, un traitement lourd. Douze jours après, elle est prête pour Barcelone. Elle a rendez-vous dans une clinique privée. Le prélèvement se fait toujours sous anesthésie générale. En 20 minutes, les ovocytes sont prélevés. Ils sont ensuite congelés, et pourront servir à une fécondation in vitro de la patiente avant ses 50 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
L’Agence de la biomédecine lance une campagne sur le don d’ovocytes et de spermatozoïdes à destination des couples infertiles, le 19 mai 2016.
L’Agence de la biomédecine lance une campagne sur le don d’ovocytes et de spermatozoïdes à destination des couples infertiles, le 19 mai 2016. (CAIAIMAGE /AGNIESZKA WOZNIAK / GETTY IMAGES)