La PMA autorisée pour toutes les femmes : débat animé entre La Manif Pour Tous et SOS homophobie

Ludovine de La Rochère, présidente de de La Manif Pour Tous et Joël Deumier, président de SOS homophobie, sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo.

FRANCEINFO

Faut-il autoriser la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes? Le Comité d'éthique dit oui, mardi 27 juin, ouvrant la voie à une loi. C'est aussi une prommesse de campagne d'Emmanuel Macron, alors qu'en France la PMA est réservée aux couples hétérosexuels infertiles.

Nous ouvrons le débat ce soir avec Ludovine de La Rochère, présidente de La Manif Pour Tous et Joël Deumier, président de SOS homophobie, sur Franceinfo.

L'association SOS homophobie salue l'avis favorable du Comité d'éthique sur la PMA pour toutes les femmes. "Cet avis est exceptionnellement très bon et nous le saluons d'autant plus qu'il s'agit de l'une des plus hautes instances de la République qui a rendu cet avis. Les familles homoparentales en France c'est une réalité depuis bien longtemps. Des personnes comme Mme Ludovine de La Rochère s'y opposent, veulent exclure ces familles de la société française. Nous, nous souhaitons les protéger", explique Joël Deumier.

La filiation paternelle en question

De son côté, La Manif Pour Tous dénonce une PMA sans papa. "Il va y avoir un donneur anonyme. On demande à un homme d'être distributeur de sperme et puis on conçoit un enfant qui n'aura aucune idée, aucune connaissance de sa filiation paternelle et de l'identité de son père. On sait que c'est quelque chose de douloureux à porter, affirme Ludovine de la Rochère."

Une PMA sans père, le président de SOS homophobie rétorque : "C'est complètement faux. Ces enfants-là ont un père, il y a un donneur, il y a deux mamans, c'est une famille. C'est la réalité, la diversité des familles aujourd'hui."

Ludovine de La Rochère et Joël Deumier sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo.
Ludovine de La Rochère et Joël Deumier sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo. (FRANCEINFO)