Chine : à 67 ans, Madame Tian devient "la plus vieille jeune maman" du pays

Dans un hôpital de l’est de la Chine, une femme de 67 ans a accouché d’une petite fille. Elle affirme que sa grossesse fait suite à une conception naturelle. Si c’est le cas, elle devient la plus vieille Chinoise à avoir mis au monde un enfant suite à une grossesse naturelle.

Chine : à 67 ans, Madame Tian devient \"la plus vieille jeune maman\" du pays
Chine : à 67 ans, Madame Tian devient "la plus vieille jeune maman" du pays

Madame Tian a accouché, vendredi 25 octobre, d’une petite fille par césarienne dans la province du Shandong, ont rapporté les médias locaux.

Interrogée par l'AFP, la maternité de la ville de Zaozhuang a confirmé qu'une femme de 67 ans avait accouché dans ses locaux. Mais elle n’a pas pu se prononcer sur les conditions de la conception, Mme Tian ayant pris contact avec l'hôpital alors qu'elle était déjà enceinte.

"L'enfant est un don du ciel pour nous deux", a déclaré le mari de Mme Tian, lui-même âgé de 68 ans, au site d'information guancha.cn.

D'après le quotidien de langue anglaise Global Times, le bébé se prénomme d'ailleurs "Tianci", c'est-à-dire "Don du ciel" en chinois.

Record mondial ?

S'il est confirmé que la grossesse de Mme Tian était bien naturelle, il s'agirait de loin d'un record mondial. D'après le Livre Guinness des Records, la femme la plus vieille à avoir accouché d'un enfant conçu naturellement est une Britannique qui a mis un enfant au monde en 1997 alors qu'elle était âgée de 59 ans.

Avec l'aide de la fécondation in vitro, le record mondial est détenu par une Espagnole, Maria del Carmen Bousada Lara, qui a accouché de jumeaux en 2006 alors qu'elle s'apprêtait à fêter ses 67 ans. Elle est décédée d'un cancer deux ans plus tard.

En 2015 c'est en Allemagne qu'un cas de grossesse gériatrique suscite la curiosité et l'indignation de l'opinion. Annegret Raunigk, alors âgée de 65 ans et déjà mère de 13 enfants, est enceinte de quadruplés.

Il faut rappeler que les grossesses tardives sont statistiquement à risques. La probabilité d'hémorragies au cours de l'accouchement est accrue, de même que le risque de fausse couche. En cas de diabète, d'obésité ou d'hypertension, ces risques sont très significativement accrus.

Le quotidien local Jinan Times précise que Mme Tian était déjà mère de deux enfants, dont un fils né en 1977, juste avant l'entrée en vigueur de la politique de l'enfant unique imposée afin de freiner l'explosion démographique de la Chine.

Une naissance critiquée

Cette politique a été récemment assouplie pour permettre désormais à tous les couples d'avoir deux enfants. Mais la nouvelle de la naissance de Tianci était critiquée sur le réseau social Weibo."Ces parents sont des égoïstes", écrivait un internaute. "A leur âge, ils ne pourront pas s'occuper d'un enfant et la charge en retombera sur leurs enfants plus âgés".

D'autres se demandaient si le couple serait pénalisé pour avoir enfreint la limite de deux enfants par famille.