VIDEO. Si vous êtes allergique au pollen, vous allez être sensible à ces conseils

Le printemps est votre pire cauchemar à cause du retour du pollen ? Pas de panique, ces cinq astuces vont vous faciliter le quotidien.

Yeux qui coulent, éternuements à répétition... Depuis quelques semaines, les personnes allergiques vivent un enfer. Et pour cause... “Nous sommes en pleine saison pollinique printanière” explique l'allergologue Béatrice Bénabès, spécialiste du pollen. La majorité des départements français présente un risque d’allergie “très élevé”, indique le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), dont le docteur Bénabès fait partie. Pour faciliter la vie des allergiques, elle dévoile cinq astuces à appliquer au quotidien.

Si vous êtes allergique, oubliez la bronzette printanière de 14 heures… “Il faut éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, privilégier le matin et la fin d’après-midi”, avertit l’allergologue. Surtout pour les activités sportives. Tous les soirs en rentrant, une douche s’impose. “Les pollens se fixent sur la peau avec la transpiration ou dans les cheveux. Se rincer tous les soirs permet de les éliminer”, poursuit-elle.

Faire sécher son linge à l'intérieur

Les grains de pollen ne s’accrochent pas seulement sur votre peau. Le linge mouillé les retient également. On retrouve ainsi des graminées sur les draps et les taies d’oreiller. La solution : toujours le faire sécher en intérieur. “Ça permet aux allergiques de passer une meilleure nuit”, sourit Béatrice Bénabès.

Paradoxalement, les allergies n’obligent pas à garder les fenêtres fermées en permanence. Au contraire, “il faut continuer d’aérer, c’est très important contre les autres maladies de l’air” rappelle le médecin. Le matin reste le moment le plus propice, notamment “avant 10 heures”. Un conseil qui s'applique aussi à l'habitacle de la voiture, même s'il "vaut mieux allumer la clim que d’ouvrir la fenêtre en grand”. Autre option, qui permet de se débarrasser des particules liées à la climatisation : entrouvrir la fenêtre pendant les bouchons.

Photo d\'illustration : la saison pollenique printanière a commencé début avril 2018, selon Béatrice Bénarbès, allergologue.
Photo d'illustration : la saison pollenique printanière a commencé début avril 2018, selon Béatrice Bénarbès, allergologue. (MAXPPP)