VIDEO. Le dernier peuple autochtone d'Europe menacé par un projet ferroviaire

Un élan de soutien s'organise pour faire valoir les droits des Sámi (Lapons), dernier peuple autochtone d'Europe.

Voir la vidéo
BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Scandinavie, le dernier peuple autochtone d'Europe est menacé. En cause ? Un projet ferroviaire. Les Sámis, aussi appelés Lapons, vivent autour du cercle arctique : plus précisément, leur population est répartie entre la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie.

Le projet ferroviaire en question est une ligne qui reliera Rovaniemi, en Finlande, à Kirkenes, en Norvège. De fait, la ligne coupera en deux leur territoire et cela affectera par conséquent leurs élevages de rennes alors qu’environ 85 000 Sámis vivent encore de l'élevage et de la pêche.

Un danger pour l’écosystème

Ce projet estimé à 2,9 milliards d'euros a pour but de développer l'économie de la région, notamment en misant sur le tourisme et l'exploitation des ressources forestières, minières ou halieutiques… En plus d’être un danger pour les Lapons, ces activités pourraient également être néfastes pour les écosystèmes de la région. En raison du climat, la végétation de la forêt boréale pousse lentement et met donc beaucoup de temps à se régénérer. Elle est pourtant essentielle pour la planète puisqu’elle capterait plus de CO2 que l'ensemble des forêts tropicales.

Pour sauver leurs terres, les Sámis manifestent avec, à leurs côtés, l'ONG GreenPeace et des représentants de peuples indigènes, venus notamment du Canada. Ils espèrent ainsi unir leurs forces afin de défendre leurs droits.

VIDEO. Le dernier peuple autochtone d\'Europe menacé par un projet ferroviaire 
VIDEO. Le dernier peuple autochtone d'Europe menacé par un projet ferroviaire  (BRUT)