VIDEO. Face à la déforestation et au réchauffement climatique, le café aussi pourrait être amené à disparaître

60 % des espèces de café sauvage pourraient disparaître dans les prochaines décennies.

BRUT

Vous ne pouvez pas vous passer de votre café le matin ? Le réveil pourrait bientôt devenir plus difficile. Car le café aussi est menacé d'extinction.

Les grands coupables ? La déforestation et le réchauffement climatique. "La principale menace qui pèse sur les différentes espèces de café est la déforestation, et c'est parce que la plupart des espèces de café poussent en forêt", s'inquiète Aaron P. Davis, chercheur aux jardins botaniques royaux de Kew. Problème : les menaces qui pèsent sur les espèces sauvages pourraient aussi impacter le café du quotidien. Seules deux espèces de café sont massivement commercialisées et cultivées. Il s'agit de l'arabica qui représente environ 60 % de la production mondiale et du robusta qui, lui, représente près de 40 % de la production mondiale.

Des conséquences économiques

Face au changement climatique, chaque espèce de café a sa faille : l'arabica supporte mal les fortes températures tandis que le robusta est sensible aux sols secs. Ces défauts peuvent être corrigés à l'aide des espèces sauvages, par l'utilisation de croisements génétiques. Sur les 124 espèces connues de café sauvage, 45 % ne sont pas conservées dans des banques de graines et 28 % poussent en dehors de zones protégées.

Mais les conséquences pourraient aussi être humaines : dans un pays comme l'Éthiopie, un quart de la population tire ses revenus de l'industrie du café. Dans le pays, 50 % des arabicas sauvages pourraient disparaître d'ici 2088. "Il y a de nombreux pays qui dépendent du café pour la majorité de leurs revenus en termes d'exportations. Il est estimé qu'il y a environ 100 millions de personnes qui produisent du café dans des fermes autour du monde“, explique Aaron P. Davis.

VIDEO. Face à la déforestation et au réchauffement climatique, le café aussi pourrait être amené à disparaître
VIDEO. Face à la déforestation et au réchauffement climatique, le café aussi pourrait être amené à disparaître (BRUT)