VIDEO. En 1964, le salon de l'emballage vantait les avantages du tout jetable

En 1964, lors du salon de l'emballage, à Paris, une société marseillaise a été primée pour son nouveau produit, une bouteille en plastique destinée à du vin. Un premier pas vers le tout jetable.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Expéditif et tellement reposant."

Voilà comment, en 1964, était perçu le tout jetable. Alors que les Français étaient des "collectionneurs de récipients vides", c'est le tout jetable qui va finalement se faire une petite place. Lors du salon de l'emballage à Paris en 1964, le prix a en effet été décerné à une bouteille en plastique destinée à du vin. Un récipient tari d'éloges, notamment pour sa légèreté.

Fabriquées en grande quantité à Marseille, ces bouteilles en plastique étaient déjà un premier pas vers le tout jetable. "La vie moderne est la grande ennemie du temps perdu, et le jour n'est peut-être pas si loin où, le repas terminé, le couvert au même titre que la bouteille retournera aussitôt au néant", commentait jadis la télévision française.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

VIDEO. En 1964, le salon de l\'emballage vantait les avantages du tout jetable

VIDEO. En 1964, le salon de l'emballage vantait les avantages du tout jetable
 (BRUT)