Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Des terrains de foot synthétiques au gazon suspect

Ils ont poussé dans toute la France comme des champignons, mais les terrains de sport synthétiques sont-ils sans danger ? De quoi sont composées ces petites billes noires entre les brins d'herbe, qui rebondissent et s'infiltrent partout ? Voici les premières images d'une enquête d'"Envoyé spécial", à ne pas manquer le 22 février.

Voir la vidéo

A première vue, on dirait n'importe quel terrain de sport. Mais approchez-vous et regardez d'un peu plus près. Au ras de ce gazon à l'aspect parfait, des nuages de particules qui rebondissent partout, se glissent dans les chaussures, s'infiltrent sous les vêtements, collent à la peau des joueurs. 

Ce n'est pas de la terre… mais des morceaux de vieux pneus déchiquetés. Ces granulats sont saupoudrés depuis des années sur ces nouveaux terrains de sport synthétiques : l'équivalent de 20 000 pneus par terrain ! Un habile recyclage de déchets ?

Un gazon parfait… et inoffensif ?

Les petites billes servent à maintenir droits les brins de gazon, amortissant les chocs. Elles permettraient aussi une vraie économie : grâce à elles, le terrain ne nécessitera presque pas d'entretien pendant une bonne décennie. En France, on compte déjà plus de 3 000 terrains synthétiques.

Faire du sport sur des tonnes de pneus, est-ce sans danger pour les joueurs ? En sont-ils même informés ? Là où un beau tapis bien vert a remplacé le vieux terrain boueux, les parents retrouvent ces petites billes noires partout sur leurs enfants. Avec quelles conséquences ? Et si ces gazons synthétiques n'étaient qu'une fausse bonne idée ? "Envoyé spécial" a mené l'enquête.

A suivre dans "Gazon suspect", le 22 février dans "Envoyé spécial".

Envoyé spécial. Les terrains de foot synthétiques, une fausse bonne idée ?
Envoyé spécial. Les terrains de foot synthétiques, une fausse bonne idée ? (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)