Sécheresse : comment régler le manque d'eau dans les nappes phréatiques ?

Publié
Sécheresse : comment régler le manque d'eau dans les nappes phréatiques ?
franceinfo
Article rédigé par
M. Dana, G. Le Goff, J.-F. Lons, B. de Saint-Jare, Images drone : Cyra - franceinfo
France Télévisions

La sécheresse qui traverse déjà la France abaisse le niveau des nappes phréatiques. Pour y remédier, une solution existe : utiliser l'eau des fleuves pour alimenter artificiellement les nappes phréatiques.

Dans les Yvelines, l’eau de la Seine est transformée en eau propre pour recharger artificiellement les nappes phréatiques. Première étape : les branchages et les détritus sont enlevés. Deuxième étape : l’eau est traitée puis filtrée. Les matières en suspension finissent au fond des bassins : c’est la décantation. L’eau est ensuite envoyée dans des cuves remplies d’une couche de charbon actif. "L’eau, on va quand même la filtrer et c’est là où le charbon va permettre de retirer les dernières petites particules de l’eau après l'étape de décantation", explique Gaston Luisin, technicien de traitement chez Suez.  

Une traversée en deux jours seulement 

Devenue pure, l’eau est ensuite déversée dans des grands bassins, pour une infiltration jusqu’aux nappes phréatiques. Elle traverse un sol perméable en deux jours seulement, alors qu’il faudrait plusieurs semaines en milieu naturel. Chaque année, 15 à 30 millions de mètres cube sont pompés dans la Seine, de quoi alimenter en eau potable 1 million de personnes. L’alimentation artificielle des nappes d’eau existe déjà dans une vingtaine de sites en France, mais elle n’est pas possible partout.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.