Pollution en Corse : la nappe d'hydrocarbures dérive vers le sud

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pollution en Corse : la nappe d'hydrocarbures dérive vers le Sud
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Ricottier, L.Benzaquen, R.Chapelard, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

La nappe d'hydrocarbures provenant du dégazage sauvage d'un navire, située au sud-ouest de la Corse, s'est désagrégée et dérive vers la Sardaigne. Les opérations anti-pollution se poursuivent. 

Au large de Porto-Vecchio, en Corse-du-Sud, mardi 15 juin, une vague transportant des hydrocarbures provenant du dégazage sauvage d'un bateau, s'approche de plus en plus des plages. Le commandant de la capitainerie, Pedru Tardi, envoie en urgence une équipe pour une opération de dépollution. La recherche des boulettes d'hydrocarbures se poursuit en mer et sur les côtes. Depuis ce week-end, plusieurs tonnes ont été ramassées. La nappe dérive vers le sud, le long de la côte est : les plages de Solaro, jusqu'à Bonifacio, ont été fermées.

Une pollution qui dérive vers la Sardaigne

La nappe principale s'est désagrégée, et il est désormais difficile de repérer les tâches d'hydrocarbures depuis les airs. "La Corse est aidée par un courant qui va du nord au sud, et qui pousse normalement la pollution plus bas, vers la Sardaigne", explique Nicolas Tamic, spécialiste des pollutions marines. Le commandant du bateau responsable de cette pollution et la compagnie à laquelle il appartient risquent jusqu'à 15 millions d'euros d'amende et 10 ans d'emprisonnement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.