Pérou : la marée noire bouleverse les paysages du littoral

Publié Mis à jour
Pérou : la marée noire bouleverse les paysages du littoral
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, L. Hauville - franceinfo
France Télévisions

Le pays a décrété l’urgence environnementale dans une zone littorale proche de Lima où 6000 barils de brut se sont répandus pendant le déchargement d’un tanker.

Des nappes de pétrole sur le sable blanc. Dix jours après l’éruption volcanique des îles Tonga, la crique de Callao (Pérou) fait grise mine. Pourtant, d’ordinaire, l’endroit s’approche de ce qu’on peut qualifier de paradisiaque. Le littoral a été souillé par un épais magma que des bénévoles en combinaison tentent de retirer à la main. "Mon travail consiste à aspirer tout ce qu’il y a sur le rivage. Il faut tout enlever, morceau par morceau pour éviter la contamination", explique Hector Fernandez qui est venu donner son aide. 

Des conséquences désastreuses 

À l’origine de la marée noire, une éruption volcanique à plus de 10 000 kilomètres des côtes péruviennes. Une éruption qui a provoqué une forte houle dans le Pacifique et a secoué un gigantesque pétrolier pendant qu’il déchargeait sa cargaison. Et les conséquences sont désastreuses : 6000 barils à la mer, soit plus d’un million de litres de pétrole. Au nord de Lima, une vingtaine de plages sont désormais polluées. Des milliers d’oiseaux sont morts asphyxiés ou englués. Les pêcheurs, eux, peinent à travailler : "Rien ne se vend. Le poisson dégage une odeur de pétrole. Les gens n’en achètent pas. Ils n’en mangent pas parce qu’ils ont peur de s’intoxiquer", raconte une poissonnière. Pour l’heure, le gouvernement péruvien tente de contenir la marée par différents moyens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.