Orages : l’Auvergne Rhône-Alpes sévèrement touchée

D’importants dégâts sont à signaler en Auvergne Rhône-Alpes en raison des orages qui ont frappé la régiondans la nuit du lundi 1er au mardi 2 juillet. Aucune victime n’est à déplorer

FRANCE 3

À Chanonat (Puy-de-Dôme), les habitants de cette maison ont été réveillés de manière chaotique dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 juillet. "On voit que la voiture a été soulevée sous le poids de l’eau jusqu’au plafond", raconte un habitant. Une vague de boue a envahi son garage. "La terre est arrivée par la rue, par les champs", ajoute-t-il. Un violent orage a également frappé Doussard (Haute-Savoie). Les pluies violentes ont partiellement détruit le toit de la salle polyvalente, dans laquelle 200 personnes assistaient à un concert. Aucun blessé n’est à déplorer.

Un orage d’une rare violence

Partout dans la région, c’est l’heure du bilan. À Tresserve (Savoie), un arbre est tombé sur la piscine d’une maison. Quelques mètres plus loin, un abri de jardin a été déplacé par le vent, et s’est écrasé sur un véhicule en contrebas au cours d’un orage d’une rare violence. À Roche-la-Molière (Loire), un orage de grêlons a frappé une maison pour la deuxième fois en seulement quinze jours. Le toit n’a cette fois pas résisté. Mardi 2 juillet au soir, 14 500 foyers restent privés d’électricité dans toute la région Auvergne Rhône-Alpes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les violents orages de grêle qui ont frappé samedi la région Auvergne-Rhône-Alpes, ont fait d\'importants dégâts sur les cultures, comme ici à La Roche-de-Glun, près de Romans-sur-Isère.
Les violents orages de grêle qui ont frappé samedi la région Auvergne-Rhône-Alpes, ont fait d'importants dégâts sur les cultures, comme ici à La Roche-de-Glun, près de Romans-sur-Isère. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)