Malformations congénitales dans l'Ain : une famille en quête de vérité

Dans l'Ain, Louis est né sans main droite. La famille du jeune garçon âgé de six ans est à la recherche de la vérité sur les raisons de cette malformation congénitale. En juillet 2019, les experts ont exclu d'enquêter sur le territoire.

FRANCE 3

Les autorités de santé ne leur ont pas apporté de réponses, mais les parents du jeune Louis en sont convaincus : la malformation de leur fils n'est pas due au hasard. Pour comprendre pourquoi leur enfant est né sans main droite, le couple a déposé plainte pour amener la justice à enquêter. "Pour l'instant on ne sait pas du tout. J'ai envie de me battre, pour mon fils et pour nous mêmes et pour toute la famille", déclare Axelle Laissy, mère d'un enfant atteint de malformations. Une procédure pour apporter des réponses à leur fils, aujourd'hui âgé de 6 ans.

8 cas répertoriés

8 malformations avaient été répertoriées dans un périmètre restreint de l'Ain. Les enfants présentaient tous des malformations à la naissance. En juillet 2019, un comité d'experts en avait retenu qu'une seule partie, insuffisant pour poursuivre les investigations. "Nous considérons qu'un juge d'instruction offre ce que n'offrent pas les instances sanitaires à l'heure actuelle". Une enquête sanitaire se poursuit dans le Morbihan où d'autres cas ont été répertoriés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l\'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d\'illustration)
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)