Linky : 13 plaignants obtiennent le démantèlement du compteur

13 des 108 plaignants auprès du tribunal de Tours (Indre-et-Loire) ont obtenu gain de cause contre le compteur Linky.

FRANCE 3

C'est une victoire pour les opposants au compteur électrique Linky. Mardi 30 juillet, le tribunal de Tours (Indre-et-Loire) a ordonné le démantèlement de certains compteurs pour raisons médicales. Les compteurs sont accusés d'engendrer des ondes électromagnétiques néfastes pour la santé. Dans ce cas, 13 plaignants ont apporté la preuve de nuisances pour leur santé. Certains espèrent que ce jugement fera jurisprudence à terme.

Enedis a décidé de faire appel

Il s'agit du quatrième jugement en défaveur de Linky, après des décisions à Toulouse (Haute-Garonne), Bordeaux (Gironde) et Foix (Ariège). "Mon épouse a été atteinte d'un cancer", explique Philippe Durand, l'un des 108 plaignants de Tours. "Comme elle est électro sensible, on ne veut pas prendre le risque d'avoir un appareil en capacité de la mettre en situation difficile pour sa santé", justifie-t-il. Enedis a décidé de faire appel de la décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un compteur Linky installé à Saint-Symphorien, le 24 novembre 2017. 
Un compteur Linky installé à Saint-Symphorien, le 24 novembre 2017.  (DAMIEN MEYER / AFP)