VIDEO. La climatisation rend-elle malade ?

La climatisation s'est largement démocratisée au cours de ces vingt dernières années. Mais on l'accuse souvent de nous rendre malade. À tort ?

  • Allumer la climatisation quand il fait chaud, est-ce un bon réflexe ?

Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste : "La climatisation nous permet de maîtriser les fortes chaleurs et de les rendre plus supportables pour les personnes plus fragiles notamment. Mais l'homme supporte assez difficilement des changements de température trop brutaux, c'est-à-dire de plus de 7°C. Une climatisation trop froide va donc imposer à notre corps des changements de température trop rapides et trop violents. Pour supporter la climatisation, il faut la programmer au maximum à moins de cinq degrés en dessous de la température extérieure. Par exemple, s'il fait 30°C à l'extérieur, évitez tant que possible de descendre en dessous de 25°C, et quoi qu'il arrive à 21°C minimum."

  • La climatisation peut-elle rendre malade ?

Dr Matthieu Calafiore : "Le principe de la climatisation est de recycler et refroidir l'air tout en l'asséchant. D'où l'apparition d'irritations oculaires ou nasales, de démangeaisons, une envie d'éternuer, des épistaxis (saignements de nez) ou la formation de croûtes. Les irritations oculaires touchent particulièrement les personnes qui portent des lentilles. Pour tenter d'y remédier, la plupart des climatisations comprennent un système d'humidification de l'air.

"Tomber malade avec une climatisation n'est pas une légende. L'air climatisé étant recyclé, on peut avoir une concentration des allergènes (et donc favoriser des allergies). Il n'y a pas d'infection dans ce cas, mais des allergies possibles. En revanche, les réservoirs d'eau qui humidifient l'air peuvent être l'objet d'une contamination bactérienne. L'exemple le plus connu est survenu lors d'un congrès de légionnaires américains en 1976. Plusieurs participants ont été atteints d'infections pulmonaires. Ce type d'infection appelée légionellose est causé par la bactérie Legionella pneumophila et peut être grave, même chez un sujet sain."

  • Que faire pour prévenir ces risques ?

Dr Matthieu Calafiore : "Il faut entretenir sa climatisation. Il faut veiller au bon état des installations, dans les bâtiments comme dans les véhicules. Toute climatisation possède un mode d'emploi sur lequel figurent les recommandations d'entretien. Il est particulièrement important de remplacer régulièrement les filtres retenant les particules et agents infectieux et de vérifier l'absence d'eau stagnante dans le système de refroidissement."

Chronique du Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste, du 18 juillet 2017
Chronique du Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste, du 18 juillet 2017