La Belgique fait retirer de la vente sept glaces Häagen-Dazs supplémentaires après une alerte européenne

Cette décision fait suite à une alerte déclenchée par la découverte de résidus d'un composé cancérigène dans des lots lors de contrôles, a annoncé l'agence fédérale pour la sécurité alimentaire (AFSCA).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pots de glace de la marque Häagen-Dazs à Tilloy-lès-mofflaines (Pas-de-Calais), le 8 décembre 2017. (DENIS CHARLET / AFP)

Nouvelle douche froide pour la marque de crème glacée. La Belgique a fait retirer de la vente, mardi 9 août, sept nouvelles crèmes glacées de la marque Häagen-Dazs. Cette décision fait suite à une alerte européenne déclenchée début juillet par la découverte de résidus d'un composé cancérigène dans des lots lors de contrôles, a annoncé l'agence fédérale pour la sécurité alimentaire (AFSCA).

"Plusieurs variantes de crèmes glacées de la marque Häagen-Dazs, vendues en Belgique via les magasins Albert Heijn, Jumbo et Intermarché, sont retirées de la vente", a précisé l'agence dans un communiqué. La Belgique avait déjà fait retirer de la vente dix produits Häagen-Dazs le 4 août.

Un fournisseur de vanille identifié

Le fabricant des crèmes glacées, le groupe américain General Mills, a constaté lors d'un contrôle la présence de traces de 2-Chloroéthanol (2CE), un indicateur pour la présence d'oxyde d'éthylène dans un lot de produits Häagen-Dazs. Un fournisseur de vanille a été identifié comme la cause du problème et General Mills a décidé de rappeler tous les produits réalisés avec de la vanille de ce fournisseur, a expliqué l'AFSCA.

L'agence belge a publié la liste des dix-sept crèmes glacées incriminées, parmi lesquelles la Belgium Chocolate, avec les dates de péremption dont le retrait a été exigé dans tous les magasins du royaume.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.