"Je n'ai jamais vu des patients aussi gênés" : jusqu'à un quart des Français allergiques aux pollens cette année

La quasi-totalité de la France est en alerte rouge pour l'allergie aux pollens, selon le bulletin de vigilance du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Cela concerne 15 millions de Français, mais aussi d’autres personnes qui n’étaient pas allergiques auparavant.

Une femme sujette aux alergies se mouche dehors. Photo d\'illustration
Une femme sujette aux alergies se mouche dehors. Photo d'illustration (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Avant de venir pique-niquer sous les arbres du bois de Boulogne, Alexandra, allergique depuis toute petite, a dû prendre deux comprimés. La faute aux pollens. "Il y en a beaucoup cette année. Je ne sais pas si c'est dû à la nature qui a repris ses droits pendant le confinement, mais je les trouve particulièrement puissants", confie-t-elle.

Alexandra explique éternuer "encore plus que d'habitude". "Si je ne prends pas les médicaments le matin, ce n'est pas possible, j'ai les yeux qui pleurent toute la journée." Il y a aussi la toux, qui, en cette période d'épidémie, peut être mal perçue. "J'ai des gens qui me regardaient avec questionnement, du coup je me sens obligée de dire que je suis allergique aux pollens. Je dissous les malentendus."

"C'est du jamais vu"

Dans son cabinet, l'allergologue Pierrick Hordé enchaîne les consultations et téléconsultations. Barre sur le front, fatigue, éternuements, conjonctivites, asthme : les patients souffrent beaucoup plus que d'habitude. "C'est du jamais vu, assure-t-il. Ça fait 37 ans que je consulte, je n'ai jamais vu des patients aussi gênés."

La gêne concerne les yeux, le nez, les patients sont très fatigués. Valérie décrit cette barre à la tête : "J'ai depuis dix jours un masque autour des yeux de douleurs permanentes."

De mémoire, je n'ai jamais vécu une période aussi longue et forte.Valérie, allergique aux pollensà franceinfo

Il y a donc ceux pour qui l'allergie est plus dure à supporter et les autres qui n'ont jamais encore été touchés. "On estime qu'environ 15% de la population est gênée par les pollens chaque année, indique le médecin, on n'a pas encore les chiffres pour 2020, mais c'est probablement autour de 20% ou 25% de Français qui sont gênés." La situation est telle que les allergologues parlent désormais d'une véritable pollution biologique.

De nombreux Français allergiques aux pollens : écoutez le reportage de Valentin Dunate
--'--
--'--