Environnement : une mairie offre une prime à un agriculteur pour qu’il n’utilise plus de pesticides

Dans les Deux-Sèvres, un maire a proposé une prime à un agriculteur pour qu’il renonce aux pesticides. 

France 2

À Fors, dans les Deux-Sèvres, une parcelle agricole située juste à côté de l’école et des terrains de sport ne sera plus cultivée. Le maire de la commune a conclu un accord avec l’agriculteur à qui elle appartient, raconte l’édition du jeudi 21 janvier du 13 Heures. Sur cette bande de terre de 30 mètres de large et 120 mètres de long, le céréalier n'utilisera plus de pesticides, alors que la législation est de 5 mètres de large actuellement. 

“Il faut protéger nos enfants”

En échange, Christophe Pasquier sera indemnisé par la commune. “Il faut protéger nos enfants. Il ne faut pas les mettre dans la gueule du loup quand même. Ce serait irresponsable”, explique le maire (sans étiquette), Alain Canteau. Partisan d’une “politique de petits pas”, il a accordé 450 euros par an à l'agriculteur, pour compenser la perte de l’exploitation de la parcelle.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Environnement : une mairie offre une prime à un agriculteur pour qu’il n’utilise plus de pesticides
Environnement : une mairie offre une prime à un agriculteur pour qu’il n’utilise plus de pesticides (France 2)