Environnement : Lille fait la chasse aux mégots

La maire de Lille (Nord), Martine Aubry, veut en finir avec les mégots de cigarettes qui jonchent le sol de la ville. Depuis un an, elle demande aux commerçants et aux restaurateurs de prendre part à la propreté de la ville.

France 3

Aux terrasses des cafés et des restaurants, devant les arrêts de bus ou tout simplement sur la chaussée, à Lille (Nord), les mégots envahissent les rues chaque année un peu plus. Même problème devant cet autre établissement. Les poubelles sont rares et les cendriers de table interdits par la ville. Pour ce restaurateur lillois, c'est un casse-tête. "On n'a pas le droit de mettre des cendriers, donc on demande à nos clients de les laisser sur la table ou de les mettre directement à la poubelle", explique-t-il.

Un nouveau plan plus répressif

Avec plus de 18 tonnes de mégots ramassés chaque année sur la voie publique, la ville de Lille a décidé de réagir. Des amendes sont prévues pour les contrevenants (68 €), mais aussi pour les commerçants qui ne joueraient pas le jeu (35 €). Mise en place en février dernier, la mesure n'aurait touché jusqu'ici que quelques trop rares contrevenants. C'est pourquoi la ville de Lille vient de présenter son nouveau plan propreté, un dispositif plus axé sur la répression.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des mégots de cigarettes dans une rue de Paris
Des mégots de cigarettes dans une rue de Paris (JACQUES DEMARTHON / AFP)