Environnement : les projets de protection des océans

"L'océan est notre avenir", c'est le slogan des Nations unies pour la Journée mondiale de l'océan qui est organisée ce jeudi 8 juin. De nombreuses opérations de sensibilisation et de nettoyage ont lieu un peu partout en France, notamment en Guadeloupe, pour protéger les fonds marins. 

France 3

L'idée d'installer au fond de la mer des dômes métalliques alimentés en électricité par des panneaux solaires, c'est une initiative d'un collège de Guadeloupe pour aider les coraux à mieux se régénérer. Le phénomène d'électrolyse permet ainsi une croissance plus rapide de ces coraux. Une façon différente d'en apprendre plus sur la fragilité des océans. "Nous avons proposé aux élèves le principe de la restauration d'un récif corallien", explique Caroline Chaulet, professeur en Sciences et vie de la terre et coordinatrice du projet Kay an nou.

Un bateau-laboratoire mesure les effets du réchauffement

À des milliers de kilomètres de là en plein Pacifique, des scientifiques de la fondation Tara font participer des jeunes fidjiens à la surveillance des eaux, de la faune et de la flore aquatique. De jeunes ambassadeurs qui veulent montrer à toute la planète l'intérêt de protéger les océans. Le bateau-laboratoire de Tara, qui sillonne depuis quinze ans tous les océans, mesure les effets de ce réchauffement. Après la COP21, les responsables ont des objectifs bien précis. Actuellement, seuls 3% des océans sont protégés, on prévoit 10% dans la prochaine décennie, c'est une question de survie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des coraux blanchis, dans la Grance Barrière de corail, en Australie, près de Port Douglas, le 20 février 2017.
Des coraux blanchis, dans la Grance Barrière de corail, en Australie, près de Port Douglas, le 20 février 2017. (GREENPEACE / REUTERS)