Environnement : bientôt une taxe pour les cigarettiers ?

Les cigarettiers vont-ils devoir payer pour les mégots de cigarettes jetés dans la nature. La secrétaire d'État à l'Écologie leur demande de lutter contre cette pollution.

Voir la vidéo

Sur les 50 milliards de cigarettes vendues chaque année en France, plus de 40% finissent dans la nature et sur nos trottoirs. Une situation intolérable pour la secrétaire d'État à la Transition écologique. Brune Poirson reçoit jeudi 14 juin les industriels du tabac. Objectif : les contraindre à collecter les mégots qu'ils génèrent. Selon elle, les cigarettiers doivent assumer leurs responsabilités et donc contribuer financièrement au traitement des déchets issus de leurs produits.

Des mesures drastiques

Une mesure jugée injuste par les industriels qui appellent à verbaliser plus sévèrement les incivilités. Aujourd'hui en France, la collecte est à la charge exclusive de l'État, mais certaines villes du monde ont déjà mis en place des mesures drastiques. À San Francisco par exemple, une taxe de 15 centimes d'euro par cigarette a été créée pour couvrir le coût de nettoyage des rues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mégots de cigarettes mettent plus de 10 ans à se dégrader dans la nature, sans compter les produits toxiques qu\'ils contiennent.
Les mégots de cigarettes mettent plus de 10 ans à se dégrader dans la nature, sans compter les produits toxiques qu'ils contiennent. (FRED TANNEAU / AFP)