Cet article date de plus de deux ans.

En Normandie, une ânesse a bénéficié d'une opération de reconstruction faciale

L'ânesse avait été blessée au chanfrein par un tir de chevrotine. L'opération a duré quatre heures et a mobilisé quatre chirurgiens.

Article rédigé par
avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mesnil-en-Ouche (Eure) (GOOGLE MAPS)

Une ânesse de l'Eure du nom de Hope, blessée par un tir de chevrotine qui avait laissé un trou béant dans son chanfrein, a bénéficié d'une opération de reconstruction faciale, rapporte France Bleu Normandie. L'opération a duré quatre heures et a mobilisé quatre chirurgiens dont un chirurgien vétérinaire et un chirurgien spécialisé en chirurgie reconstructive humaine. L'animal de quatre ans a été secouru par la fondation Brigitte Bardot et opéré en Belgique. Le sauvetage, avec le transport, l'opération et la convalescence, a coûté 20 000 euros.

Hope est rentrée chez elle à Mesnil-en-Ouche, jeudi 31 octobre, après plusieurs mois de convalescence."Maintenant il faut qu'elle s'adapte à son environnement" a déclaré Emmanuelle Dujardin, la responsable du refuge, à son arrivée. "On va lui trouver des copains ânes, parce qu'ils aiment bien vivre ensemble. On mettra ces ânes dans un paddock avec de l'herbe et ils vivront leur petite vie sans contraintes".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.