Écoles : les établissements en difficulté face à la canicule

Selon un dernier bilan de l'éducation nationale, 225 communes ont fermé tout ou partie de leurs écoles. Pour celles qui restent, c'est le système D.

FRANCE 3

Dans les salles de classe, derrière de grandes vitres, on enregistrait 32°C dès 8 heures, jeudi 27 juin, au matin, plus de 40°C dans l'après-midi. À Créteil (Val-de-Marne), l'école est restée ouverte, mais seuls 35 élèves sur les 215 inscrits sont venus. "Il n'y a pas de climatiseur, il n'y a pas de ventilateur, ils n'ont pas de volets, il n'y a rien du tout pour les enfants", regrette une mère d'élève. Avec cette chaleur, pas question de faire cours. Il fallait chercher la fraîcheur à tout prix.

La disparité du bâti scolaire

Par mesure de sécurité, 225 communes ont préféré fermer tout ou parties des écoles de leur territoire en fonction de leur état. Cet épisode caniculaire souligne la disparité du bâti scolaire déjà relevée par un rapport au gouvernement. "On a besoin de faire un inventaire de l'état du patrimoine scolaire", insiste Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). De nouvelles communes ont annoncé la fermeture de leurs écoles pour faire face au nouveau pic de chaleur prévu vendredi 28 juin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe vide à Saint-Vigor-le-Grand près de Bayeux (Calvados), le 15 mai 2008.
Une classe vide à Saint-Vigor-le-Grand près de Bayeux (Calvados), le 15 mai 2008. (MYCHELE DANIAU / AFP)