Des vétérinaires bénévoles soignent les chiens de SDF

90 étudiants bénévoles ont créé un dispensaire à l’école vétérinaire de Lyon pour soigner gratuitement les animaux des personnes sans domicile fixe ou qui n’en ont pas les moyens. 

Soigner gratuitement les animaux de personnes SDF ou qui n’ont pas les moyens, c'est le projet d'étudiants bénévoles de l’école vétérinaire de Lyon. "Le SDF ne va pas aller payer chez le vétérinaire donc on est là pour faire l’intermédiaire entre les gros soins et les petits soins." explique Lucas Carreras, étudiant bénévole du dispensaire à l'école vétérinaire de Lyon.

Ces soins ne se déroulent pas à l’école mais dans les rares centres d’accueils qui acceptent des animaux. Un professeur supervise toujours les étudiants et pour eux, c‘est l’occasion d’apprendre les bons gestes en situation réelle mais pas seulement.

Richesse des rencontres

"Les actes vétérinaires que l’on pratique ici, c’est de la médecine préventive mais c’est relativement simple techniquement à effectuer. L’intérêt qu'il y a ici, c’est la rencontre avec les gens qui peuvent avoir certaines difficultés par ailleurs et qu'ils prennent ça en compte dans leur profession plus tard." raconte le Dr Legros.

Muriel vient ici pour faire vacciner son chat "Loulou" parce qu’elle a perdu son travail depuis la fermeture de son usine. "Moi dans mon cas j’avais les moyens avant. Là j’ai un gros passage à vide donc vu que c’est gratuit le fait que j’ai pas beaucoup d’argent et que je veux pas laisser tomber mes chats donc j’estime que si je les ai pris il faut que j’aille jusqu’au bout." confie-t-elle.

Soigner le meilleur ami de l'homme

Doun et son jeune Border Collie, Bandy, viennent aussi en consultation. Un drame l’a poussé à rompre avec la société : la perte de sa femme et de son fils dans une noyade. Il y a 3 ans, il a croisé la route de Bandy qui était battu et sous-alimenté par ses maîtres.

"Je veux plus rien, je veux même plus de RSA, je veux rien, je veux pas qu’on m’embête sauf qu’on soigne mon chien quand y en a besoin. C’est le plus important" explique-t-il. Aujourd’hui, Doun vit sous une tente avec pour seul compagnon son chien. L’un ne peut plus vivre sans l’autre. 

Grâce à l’action bénévole de ces vétérinaires en herbe, ce sont plus de 200 chiens et chats qui ont été soignés et vaccinés. Rappellons aussi que soigner les animaux qui vivent dans la rue peut aussi éviter la transmission de maladie aux humains. Ces futurs vétérinaires agissent donc aussi pour notre santé! 

Des vétérinaires bénévoles soignent les chiens de SDF
Des vétérinaires bénévoles soignent les chiens de SDF