Des larves pour éliminer le plastique de la planète

C'est une découverte majeure pour l'environnement. Une espèce de ver est capable de manger et de digérer le plastique.

France 2

Une larve utilisée d'habitude pour la pêche est peut-être la solution miracle pour faire disparaître le plastique. Elle avale en un temps record le polyéthylène qui compose nos sacs en plastique, qui mettent presque cent ans à se dégrader naturellement.

Comme souvent, cette découverte a été faite par hasard par une scientifique à Santander, dans le nord de l'Espagne. Apicultrice à ses heures perdues, elle a découvert ces larves dans ses ruches. Elle les a mises dans un sac plastique, qu'elles ont dévoré.

Produire les larves ou l'enzyme destructeur

Deux solutions se présentent maintenant aux scientifiques : produire beaucoup de larves ou découvrir l'enzyme qui leur permet de digérer le polyéthylène. Chaque année à travers le monde, plus de 90 millions de tonnes d'emballages en plastique sont jetés dans la nature, huit millions pour les seuls océans, et mettent des siècles à se détruire. Avec ces larves, les chercheurs se mettent à rêver d'une planète sans plastique. On a toujours besoin d'un plus petit que soi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une larve dévoreuse de  plastique
Une larve dévoreuse de  plastique (France 2)