Cet article date de plus de deux ans.

Plus de 38 000 briques de lait rappelées en France après la découverte de produits de nettoyage

Les produits étaient essentiellement destinées à la restauration collective, a précisé lundi la société.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des briques de lait "J'aime le lait d'ici" rappelées (photo d'illustration). (J'AIME LE LAIT D'ICI)

Prudence lors de vos courses. Un lot de briques de lait de la marque "J'aime le lait d'ici", contenant des résidus de produits de nettoyage fait l'objet d'une mesure de rappel et de retrait, a annoncé la coopérative de lait française Sodiaal, dimanche 23 décembre. Le lot 18312 de lait demi-écrémé est concerné en raison "de la présence de résidus de produits de nettoyage constatée dans certaines briques de lait".

Ce lot porte la date de péremption du 8 mars 2019, un horaire de production entre 8h40 et 11h54, ainsi que l'agrément sanitaire FR 44-025-001. Il provenait de l'usine de Campbon (Loire-Atlantique), à quelques kilomètres de Nantes. "Le retrait rappel concerne 44 palettes dispatchées dans une douzaine de départements", a indiqué à l'AFP le ministère de l'Agriculture. Soit 38 016 litres.

Les produits étaient essentiellement destinées à la restauration collective, a précisé lundi la société. Concernant la vente directe au grand public, "moins de 600 briques" sont concernées par ce rappel. Elles devaient être vendues dans des supermarchés Système U.

"Une réclamation pour du lait de couleur brune"

La société CSA, qui commercialise le produit pour Orlait, a procédé à ce retrait-rappel après avoir reçu "une réclamation pour du lait de couleur brune", a précisé Sodiaal qui détient notamment les marques Candia, Entremont, Le Rustique, Cœur de Lion, RichesMonts, Régilait, ou encore Yoplait.

"Cet incident est lié à une erreur humaine" et "s'est produit sur une très courte durée, environ deux minutes dans la ligne de production", a souligné la première coopérative de lait française qui dit n'avoir reçu "aucun signalement de consommateurs malades".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.