Brésil : le bilan de la rupture d'un barrage minier est de 58 morts et 305 disparus

Au Brésil, un barrage minier a rompu. Deux jours après la catastrophe, le bilan est désormais de 58 morts et plus de 300 disparus.

France 2

La coulée de boue a tout englouti sur son passage. Une rivière de terre et de débris, un mélange d'eau et de déchets miniers qui ont dévasté des dizaines d'habitations dans l'état de Minas Gerais, au sud-est du Brésil. Un homme a vu ses voisins disparaître devant lui. "La boue emportait les gens, certains levaient la main pour demander de l'aide, on a essayé de leur tendre un bambou, c'était comme un film d'horreur", explique Emerson Léandro Dos Santos, un rescapé.

Plus de 300 disparus

Dimanche 27 janvier, les opérations de secours ont été interrompues face au risque de rupture d'un autre barrage de la mine. Plusieurs milliers d'habitants ont été évacués. "Nous étions à la maison et la sirène a retenti à environ 5h30 du matin, la défense civile est venue, frappant aux portes, demandant à tout le monde d'évacuer et de quitter leur maison", explique José Maria Silva, un habitant. Depuis l'alerte a été levée et les recherches ont repris. 305 personnes sont toujours portées disparues. La cause exacte de la rupture du barrage reste encore inconnue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne d\'un pont ferroviaire emporté par le glissement de terrain provoqué par l\'effondrement d\'un barrage minier près de la ville de Brumadinho, dans l\'État de Minas Gerias, dans le sud-est du Brésil, le 27 janvier 2019.
Vue aérienne d'un pont ferroviaire emporté par le glissement de terrain provoqué par l'effondrement d'un barrage minier près de la ville de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerias, dans le sud-est du Brésil, le 27 janvier 2019. (MAURO PIMENTEL / AFP)