Bientôt un message pour promouvoir les transports en commun dans les pubs pour voitures ?

Cette disposition, si elle est définitivement adoptée, concernerait toutes les publicités pour des véhicules terrestres à moteur, quel qu'en soit le support.

Le message pourrait porter sur les mobilités actives (marche à pied, vélo, etc.) ou partagées (transports en commun, covoiturage, etc.).
Le message pourrait porter sur les mobilités actives (marche à pied, vélo, etc.) ou partagées (transports en commun, covoiturage, etc.). (PHOTOS BY R A KEARTON / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Interdire les publicités pour les véhicules polluants ? C'est la proposition des députés Matthieu Orphelin et Delphine Batho, qui ont déposé un amendement en ce sens dans le projet de loi d'orientations de mobilités, actuellement examiné à l'Assemblée nationale. Interrogée à ce sujet sur BFMTV, la ministre des Transports Elisabeth Borne a préféré, mardi 11 juin, s'en remettre à un dispositif voté lors de l'examen du texte en commission.

Un amendement prévoit ainsi que "toute publicité en faveur de véhicules terrestres à moteur est obligatoirement accompagnée d’un message promotionnel encourageant l'usage des mobilités actives ou partagées". Cette disposition, si elle est définitivement adoptée, concernerait toutes les publicités, quel qu'en soit le support. Le message pourrait porter sur les mobilités actives (marche à pied, vélo, etc.) ou partagées (transports en commun, covoiturage, etc.).

"Quand vous avez une publicité pour des bonbons, on vous dit 'Il faut bouger'. Eh bien quand on fait une publicité pour les voitures, c'est la même chose. On vous dit 'Attention, il faut aussi faire du vélo ou prendre les transports en commun'", a justifié Elisabeth Borne.