Aviation : à la recherche du "vol parfait" pour réduire les émissions de gaz

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Aviation : à la recherche du "vol parfait" pour réduire les émissions de gaz
FRANCE 2
Article rédigé par
Y.Relat, C.Neidhardt, E.Foissac. M.Marini - France 2
France Télévisions

Le secteur de l'aéronautique, éprouvé par la crise, tente de se réinventer. Cela passe par des avions moins chers en carburant. Airbus tente d'élaborer des "vols parfaits".

C'est un premier vol expérimental, lancé le mardi 21 septembre par Air France, entre Paris et Toulouse (Haute-Garonne). Un Airbus A320, dont toutes les trajectoires ont été optimisées pour réduire sa consommation de carburant. Décollage, altitude, et surtout descente en continu. Aujourd'hui, tous les avions qui se présentent dans les aéroports doivent effectuer une descente par palier et souvent tournoyer à basse altitude avant d'atterrir. Selon Air France, l'optimisation de ces trajectoires de vol pourrait réduire de 5 à 10 % les émissions de gaz à effets de serre.

Quelques pistes d'idées

"Sur une base comme Roissy, si toutes les descentes étaient effectuées en mode continu sur Air France, ça nous permettrait, sur une année, de diminuer la consommation carburant de 10 000 tonnes", explique Laurent Lafontan, pilote. Pour rendre le transport aérien moins polluant, de nombreuses entreprises européennes se sont engagées à expérimenter de nouveaux outils. Faire circuler les avions à la manière des oiseaux, pour réduire les turbulences et les consommations. Ou encore, remplacer le kérosène par des carburants alternatifs, comme de l'huile de friture recyclée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.