AVC : la prise en charge s'améliore

140 000 personnes ont un accident vasculaire cérébral chaque année en France, 40 000 en meurent. Une équipe de France 3 s'est rendue à Toulouse (Haute-Garonne), où se trouve l'une des meilleures unités spécialisées du pays.

France 3

Chaque jour en Occitanie, 39 personnes sont victimes d'AVC. Des accidents qui surviennent brutalement. Le visage qui se déforme, une paralysie d'un membre, ou des difficultés à parler, voilà les signes avant-coureurs qui doivent alerter. Les facteurs de risque sont aussi bien connus : hypertension artérielle, cholestérol, surpoids, ou encore manque d'activité physique.

Des ateliers thérapeutiques

À Toulouse (Haute-Garonne), des ateliers thérapeutiques sont proposés aux patients ayant déjà eu un AVC. Par le jeu, ils sont informés sur ce qui leur est arrivé, et reçoivent des conseils pour éviter la récidive. Un tiers des personnes gardent un handicap après un AVC, alors pour minimiser les séquelles, il faut rééduquer rapidement. Une rééducation essentielle parce qu'une personne qui a déjà eu un AVC a jusqu'à 50% de risques d'en refaire un.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une opération contre un AVC à l\'hôpital du Kremlin-Bicêtre. (illustration)
Une opération contre un AVC à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. (illustration) (QUENTIN REIX / MAXPPP)