Anne Hidalgo et son homologue bruxellois proposent une journée européenne sans voiture

"Face à l'urgence climatique et l'impact sanitaire de la pollution", les deux maires appellent à ce que "mille journées sans voiture s'épanouissent à travers l'Europe".

La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 12 septembre 2018 lors d\'un sommet à San Francisco (Etats-Unis).
La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 12 septembre 2018 lors d'un sommet à San Francisco (Etats-Unis). (JOSH EDELSON / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Bientôt une Journée européenne sans voiture ? C'est ce que proposent Anne Hidalgo et Philippe Close, les maires de Paris et Bruxelles, dans une tribune publiée samedi 15 septembre sur le Huffington Post, à la veille de la tenue de la Journée sans voiture 2018 dans ces deux capitales.

"Face à l'urgence climatique et à l'impact sanitaire de la pollution", les deux édiles appellent à ce que "mille journées sans voiture s'épanouissent à travers l'Europe". Ils prennent pour modèle les Journées européennes du patrimoine, dont l'édition 2018 a également lieu ce week-end.

Le trafic en baisse dans Paris intramuros

La mairie de Paris avait annoncé par ailleurs, vendredi, que les quatre premiers arrondissements, qui forment une partie du centre de la capitale (îles de la Cité et Saint-Louis, Châtelet, Louvre, Opéra, Marais...) seraient fermés à la circulation automobile un dimanche par mois à partir du 7 octobre, à l'exception des grands axes qui les traversent.

Selon la mairie de Paris, le trafic automobile intramuros a enregistré une baisse "record" de 6% entre 2017 et 2018. La pollution de l'air a été réduite "dans des proportions comparables".