Allergies : attention aux huiles essentielles

Ils nous promettent d'assainir l'air que l'on respire, et pourtant, d'après une étude de 60 Millions de consommateurs, plusieurs aérosols, sprays ou diffuseurs d'huiles essentielles pourraient être nocifs. 

France 3

Le magazine 60 Millions de consommateurs a étudié 17 désodorisants d'intérieur, tous aux huiles essentielles. En conclusion, 16 d'entre eux émettent des substances irritantes ou allergisantes pour les voies respiratoires ou pour la peau. Dans cette officine du 16e arrondissement de Paris, un assainissant de la marque Puressentiel est le produit le plus mal noté par le magazine ; pourtant, c'est celui qui rencontre le plus de succès ici.

Rien ne vaut une fenêtre grande ouverte

Surprise et scepticisme pour la pharmacienne, qui s'étonne de n'avoir reçu aucune alerte. En effet, dans l'air du temps pour leur côté naturel, les huiles essentielles sont sous surveillance, certaines soupçonnées notamment d'être des perturbateurs endocriniens. Méfiance donc, notamment en intérieur où elles accentuent la pollution malgré leurs allégations. Les désodorisants d'intérieur ne devraient donc qu'être utilisés de façon exceptionnelle et ponctuelle. Pour assainir l'air, rien ne vaut une fenêtre grande ouverte.

Le JT
Les autres sujets du JT
(ALICE S. / BSIP)