VIDEO. "À nous tous, on fera un mouvement de marée" : la marche pour le climat réunit des milliers de jeunes en Belgique

En Belgique, la mobilisation des jeunes pour l'environnement prend de l'ampleur. Parmi eux, Masha qui participe pour la première fois aux "grèves scolaires pour le climat".

BRUT

"On est 35 000, chaque personne ici sait que c'est avec des arbres qu'on fait des forêts", clame Masha. À 17 ans, cette jeune Bruxelloise manifeste pour la première fois pour le mouvement "grèves scolaires pour le climat", entamé début janvier. En Belgique, ces manifestations réunissent des foules de jeunes chaque jeudi. Ceux-ci sèchent leurs cours pour réclamer des mesures ambitieuses pour l'environnement.

Pour une prise de conscience générale

"Ça ne sert à rien de nous faire grandir et de nous faire devenir des adultes en allant à l'école, si c'est pour devoir ramasser un monde en miettes", réagit Masha. 

Au milieu du cortège, la militante exprime sans détour ses convictions. Lassée de l'inaction des politiciens, elle rappelle qu'il y a des "tas de solutions mais que personne ne veut les écouter." Masha souhaite que chacun réalise l'ampleur du problème : "Ce n'est pas une action comme ça, pour faire plaisir", dit-elle. 

Avec l'augmentation du nombre de personnes qui se mobilisent pour l'environnement et qui votent pour les partis écologistes, la Bruxelloise note les prémisses d'une prise de conscience. Elle compte en particulier sur les jeunes pour faire perpétuer le mouvement, ne serait-ce que par des "petits gestes" respectueux de l'environnement. "On est les adultes de demain, c'est à nous de nous lever", scande Masha.



En Belgique, la mobilisation des jeunes pour l\'environnement prend de l\'ampleur. Parmi eux, Masha qui participe pour la première fois aux \"grèves scolaires pour le climat\".
En Belgique, la mobilisation des jeunes pour l'environnement prend de l'ampleur. Parmi eux, Masha qui participe pour la première fois aux "grèves scolaires pour le climat". (BRUT)