Violences à l'école : l'onde de choc

Comment endiguer la violence en milieu scolaire ? Le débat prend un nouveau tournant, politique cette fois, après la diffusion d'une vidéo d'un lycéen braquant un professeur avec une arme.

France 2

Un élève pointant une arme sur un professeur. Cette vidéo tournée dans un lycée de Créteil (Val-de-Marne) a poussé de nombreux enseignants à réagir, victimes eux, de violences ordinaires. Sur les réseaux sociaux, ils racontent de la violence physique et verbale avec le hashtag #pasdevague, pour dénoncer le manque de soutien de leur hiérarchie.

Un plan d'action annoncé

À gauche, on pointe le manque de personnel, sans vouloir être alarmant. À droite, Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, réclame plus de sanctions pour les élèves violents et leurs parents. "Pour faire obstacle à la violence, il faut réaffirmer avec force l'autorité, la fermeté, la sanction dissuasive à la fois pour les élèves, mais aussi pour ceux qui en ont la responsabilité, c'est-à-dire les parents", estime-t-il. Un plan d'action devrait être annoncé la semaine prochaine par les ministères de l'Education et de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 18 octobre, un élève a braqué une arme factice sur sa professeure en pleine classe, à Créteil (Val-de-Marne).
Le 18 octobre, un élève a braqué une arme factice sur sa professeure en pleine classe, à Créteil (Val-de-Marne). (FRANCE 3)