Une campagne choc pour sensibiliser aux violences verbales sur les enfants

Deux associations lancent une campagne pour lutter contre les violences verbales pour sensibiliser les parents et les enseignants. 

FRANCE 3

Des phrases entendues dans l'enfance qui blessent toute une vie. Un film pour alerter, des mots qui font mal, que l'on aurait pu éviter de prononcer. Cette campagne de sensibilisation aux violences verbales est la première du genre en France. Nous l'avons montrée à des parents et des enfants. "Ça fait réfléchir à ce qu'on dit aux enfants. Parfois il y a des choses qui peuvent sortir sous le coup de la colère, et on ne se rend pas compte que ça peut rester aussi longtemps", juge une mère de famille.

"L'enfant va moins bien apprendre"

Ces reproches peuvent sembler anodins. Pourtant, ils ne sont pas sans conséquences, même si chaque enfant, chaque adolescent, en fait l'expérience. La répétition de ces phrases : "tu es toujours méchant", "qu'est-ce qu'on va faire de toi?", "tu es trop maigre" ou encore "tu n'es qu'un fainéant", entraine une perte de confiance et de l'anxiété. Plus grave, des études en neurosciences viennent de prouver que ces paroles dévalorisantes ont un impact direct sur le développement du cerveau de l'enfant. Comme l'explique Catherine Gueguen, pédiatre et auteur de Pour une enfance heureuse, "quand ces humiliations sont répétées, l'enfant va moins bien apprendre et moins bien mémoriser".

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux enfants sur le chemin de l\'école.
Deux enfants sur le chemin de l'école. (MAXPPP)